L’origine et la splendeur des Royal Docks

Au début du XIXe siècle, avec l’expansion de l’Empire britannique et l’essor du commerce, la nécessité de construire des quais plus larges sur le fleuve est devenue évidente afin d’accueillir des navires plus grands, intégrant de meilleures fonctionnalités, ainsi que les dernières technologies et innovations. Le premier quai, le Victoria Dock, a été inauguré en 1855, suivi de l’Albert Dock en 1880. Ces docks sont devenus les plus importants de la ville, générant des opportunités d’emploi et d’hébergement pour les travailleurs, et élargissant les zones résidentielles à proximité immédiate. Le dernier quai construit fut le King George V Dock, inauguré par le roi George V en 1921, qui assigna en même temps à l’ensemble des quais le nom de Royal.

20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-ARP-Equipo-Urbidermis-39
La résurgence après le déclin commercial

The Royal Docks ont survécu à divers événements historiques ultérieurs.

Les quais royaux ont survécu à divers événements historiques ultérieurs. Toutefois, ils n’ont pas réussi à faire face au transport par conteneurs avec des cargos immenses qui sont incapables de naviguer en amont jusqu’à eux. D’autres ports se sont ainsi développés en aval de la Tamise et, progressivement, l’activité des Royal Docks a décliné jusqu’à la fermeture du trafic commercial en 1981, tombant en désuétude et provoquant un taux de chômage élevé.

Les anciens quais de Londres forment un vaste rivage offrant de nombreuses possibilités : espaces publics, parcs, zones communautaires ainsi que liaisons piétonnes et cyclistes. Les Royal Docks constituent actuellement un centre de création, d’affaires et de loisir où coexistent des entités de premier plan, telles que le London City Airport, le plus grand campus de l’University of East London (UEL) et le grand centre d’expositions ExCeL London.

20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-ARP-Equipo-Urbidermis-16

Le perfectionnement de Thames Barrier Park

Ouvert en 2000, ce parc primé à maintes reprises est un véritable exemple de 7 hectares de transformation, une conception conjointe entre le paysagiste Allain Provost et le cabinet d’architecture Patel Taylor. Situé sur un terrain qui abritait auparavant une usine chimique, ce parc est l’un des espaces verts les plus appréciés, démontrant le potentiel d’investissement public dans les parcs urbains. Thames Barrier Park se distingue par la richesse de ses paysages, l’abondance des espèces qui l’habitent, ainsi que par ses équipements et ses installations.

Depuis l’ouverture du parc, il y a deux décennies, les Royal Docks ont subi des changements notables associés à une augmentation de la population et de la construction et, par conséquent, à la génération de nouvelles réalités et attentes. Le projet de mise à jour élaboré par le consultant en 2021 répond ainsi à une série d’objectifs d’amélioration. Parmi ces objectifs se trouvent l’augmentation de l’afflux de visiteurs et l’enrichissement de leur expérience, l’amélioration des infrastructures et de l’environnement, et la création d’un parc accueillant et sécurisé. L’éclairage, le mobilier urbain et la chaussée renouvelée garantissent une synergie avec la fonction et l’esthétique générales de l’espace. En particulier, la conception de l’éclairage accorde une attention particulière à la fois à la sécurité des usagers et à celle de la faune locale, en protégeant leurs besoins et en s’y adaptant.

20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-TRB-Equipo-Urbidermis-37

Les éléments urbains d’Urbidermis, mobiliers et luminaires, ont été sélectionnés pour leur capacité à apporter confort et présence. La simplicité, la discrétion et la solidité du banc 108. Une solution de qualité aux formes rhomboïdales, qui s’intègre facilement dans le paysage végétal qui l’entoure. Pour sa part, Trapecio est une grande pièce conçue pour les réunions sociales. Un banc qui se distingue par la beauté et la générosité de sa géométrie, transformant l’espace au profit du loisir urbain dans ce magnifique parc.

L’éclairage extérieur, une source de bien-être. Arne, le projecteur urbain, est un magnifique système d’éclairage grâce à sa clarté et sa polyvalence. Un apport de lumière fonctionnel aux diverses exigences du site. Skyline, qui veille à chaque pas, une balise urbaine agréable qui allie lignes essentielles, lumière et couleur. Proche des usagers, cette balise délimite et structure subtilement les chemins de Thames Barrier Park.

20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-C8B-Equipo-Urbidermis-23.jpg
20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-TRB-Equipo-Urbidermis-00.jpg
20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-ARP-Equipo-Urbidermis-04.jpg
20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-ARP-Equipo-Urbidermis-13.jpg
20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-TRB-Equipo-Urbidermis-24.jpg
Amélioration de l’expérience à Connaught Bridge et RAW Overpass

Également prévues par Mott MacDonald en 2021, les rénovations de Connaught Bridge et Royal Albert Way Overpass font partie du programme « Keep Newham Moving ». L’objectif du programme est de réhabiliter l’état des routes et des sentiers, ainsi que l’éclairage public dans le quartier, afin d’encourager et de faciliter des déplacements plus actifs à travers Newham, en reliant les communautés clés.

Cela vise ainsi à enrichir l’expérience visuelle et physique des usagers, qu’ils soient piétons ou cyclistes, et à améliorer la biodiversité par la création d’une trame verte pour les espèces locales.
Une opportunité de valoriser les espaces publics en créant un environnement agréable et attractif où l’on se sent en sécurité.

Installés en colonne, le projecteur urbain Arne et sa version réduite, Arne S, offrent un éclairage ordonné et efficace. Avec de bons niveaux d’uniformité et permettant de diriger la lumière là où elle est nécessaire, ces projecteurs renforcent le sentiment de sécurité des résidents, qui peuvent profiter d’un parcours continu et de qualité même la nuit.

20220830-UK-London-The-Royal-Docks-Thames-Barrier-Park-ARP-Equipo-Urbidermis-32